You are currently viewing Les 7 Étapes Importantes du Développement du Chien

Les 7 Étapes Importantes du Développement du Chien

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Les 7 Étapes Importantes du Développement Chez le Chien

L'importance des premiers mois dans le développement du chiot

Les trois premiers mois de la vie du chiot sont cruciaux pour son développement comportemental. Ce laps de temps est essentiel pour établir son caractère et acquérir des comportements fondamentaux. Si ce développement est perturbé, le chiot risque de rencontrer des troubles comportementaux difficiles à corriger par la suite.

Les phases de développement du chiot

Le développement du chiot se décompose en plusieurs périodes, de la pré-natale à l’âge adulte.

Chaque période comporte des étapes importantes qui façonnent le comportement de l’animal.

L’influence de l’éleveur, de la mère naturelle et de l’environnement est primordiale pour favoriser un développement équilibré.

Période pré-natale et son impact sur le chiot

Même avant la naissance, le fœtus interagit avec son environnement. Les compétences sensorielles se développent in utero, influencées par l’état émotionnel de la mère et les échanges hormonaux. Les conditions d’élevage, notamment le stress subi par la mère, peuvent affecter le développement émotionnel du chiot.

Importance des conditions d'élevage et de la gestation

Les conditions d’élevage vont impacter considérablement le développement du chiot. Les chiots issus d’un environnement stressant ou inapproprié peuvent présenter des troubles comportementaux dès la naissance. La gestation de la chienne est également cruciale, et des conditions optimales sont nécessaires pour assurer le bon développement des fœtus.

Période néonatale du chiot (0 à 15 jours)

Durant cette phase, le chiot est très dépendant de sa mère et se concentre principalement sur la tétée et le sommeil. Ses sens tactiles et gustatifs se développent, mais il est aveugle et sourd au début. Les réflexes primaires, comme le fouissement et le réflexe labial, sont observables dès la naissance. Des manipulations légères et un stress modéré sont bénéfiques pour son développement, mais un excès de stress peut nuire à ses capacités d’apprentissage.

Vidéo de Chiots de race Cimarron Uruguayen (chien du C.A.M.I.L.A), à l’âge de 10 jours : Cliquez ICI

Période de transition (15 à 21 jours)

Cette période est marquée par des changements rapides dans la vie du chiot. Ses sens se développent davantage, il commence à voir et entendre, et ses interactions avec ses congénères deviennent plus fréquentes. La communication visuelle et le jeu sont des aspects importants de cette phase. Le chiot devient plus actif et explore son environnement avec maladresse.

Période de socialisation du Chiot (21 jours à 3 mois)

C’est une phase cruciale où le chiot apprend à interagir avec son environnement et ses congénères. Il découvre à quelle espèce il appartient et commence à établir des relations sociales. La hiérarchie du groupe se met en place progressivement, et la morsure inhibée est acquise grâce aux interactions avec ses frères et sœurs ainsi qu’à la mère. Le sevrage et l’adoption d’une alimentation solide ont lieu vers 6 semaines.

Acquisition du contrôle moteur et troubles pouvant apparaître pendant la période juvénile

L’acquisition de la morsure inhibée marque le début du contrôle moteur chez les chiots. La mère joue un rôle crucial en sanctionnant les comportements violents et en enseignant l’auto-contrôle par des interactions éducatives.

Des séances d’éducation maternelles peuvent inclure des séquences où la mère immobilise doucement le chiot jusqu’à ce qu’il se soumette. Ces interactions stimulent des voies neurochimiques impliquées dans la régulation du comportement.

Cependant, une mère défaillante ou des interactions inappropriées peuvent entraîner des troubles tels que le syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité, l’anxiété de séparation, le syndrome de privation sensorielle et les dyssocialisations primaires.

Acquisition des systèmes de communication et phase d'aversion (détachement)

La communication entre chiots et leur mère est cruciale pour l’apprentissage des comportements sociaux. Pendant la période de détachement, vers cinq semaines, la mère commence à s’éloigner du nid et à encourager l’indépendance des chiots. Ce processus est marqué par l’éruption des dents, rendant la tétée douloureuse et incitant les chiots à chercher d’autres sources de nourriture. Le détachement permet aux chiots de se tourner vers le groupe social pour leur soutien.

Le maintien artificiel du lien d’attachement peut entraîner des troubles, tandis que le détachement naturel facilite le développement des habiletés sociales.

La hiérarchie alimentaire se met en place vers huit semaines, les chiots apprenant à respecter l’ordre de préséance alimentaire au sein de la meute.

Période Juvénile Chez le Jeune Chien

La période juvénile, qui s’étend de 3 à 6 mois, représente une étape charnière dans le développement canin. C’est durant cette phase que des tests hiérarchiques peuvent être observés, souvent menés par des individus dominants. Sur le plan vaccinal, des rappels de vaccinations essentiels sont nécessaires pour assurer la santé du chiot.

À mesure que le chien grandit, il acquiert un contrôle accru de ses sphincters, tandis que ses dents évoluent, avec notamment le remplacement des dents de lait par les dents permanentes. Cette période est également marquée par des rapports de dominance interspécifiques qui se mettent en place.

L'importance de la hiérarchisation chez les chiens

Le système hiérarchique des canidés a été étudié par de nombreux chercheurs, citons entre autre : Beaver, Bret, Dehasse, Gaultier, Marlois, Pageat, Viera, etc. et il en ressort que ce système se développe autour de plusieurs axes principaux : l’alimentation, l’espace et les contacts sociaux et sexuels.

Konrad Lorenz souligne l’importance des rituels dans la vie sociale des chiens, qui contribuent à limiter les conflits et à maintenir la cohésion au sein de la meute. Malheureusement, de nombreux propriétaires ne comprennent pas la nature sociale et hiérarchisée de leur animal de compagnie, ce qui peut conduire à des comportements incompris et à des conflits.

L’influence hormonale et environnementale chez le chien

Durant les périodes juvéniles et de puberté, il est fréquent de constater des changements comportementaux chez les jeunes chiens. Ces changements sont largement influencés par des facteurs biologiques, hormonaux (la testostérone, l’œstrogène, la progestérone, la sérotonine) et environnementaux, et peuvent varier d’un chien à un autre en fonction de diverses variables telles que la race, le caractère inter-individuel, et les expériences vécues.

Sur le plan hormonal, c’est un bouleversement général pour le jeune chien, et il est fréquent de le voir passer « du jour au lendemain » à des phases plus compliquées à gérer pour le maître, notamment sur le plan des agressivités, que celles-ci soient inter-spécifiques (orientées vers d’autres espèces), ou intra-spécifiques (orientées vers sa propre espèce).

Le rôle de la sérotonine

La sérotonine est un neurotransmetteur clé qui joue un rôle déterminant dans la régulation de l’humeur, du comportement et de l’appétit chez les chiens, tout comme chez les humains. Pendant les périodes juvéniles et de puberté, les niveaux de sérotonine peuvent fluctuer, ce qui peut avoir un impact significatif sur le comportement canin.

Lorsque les niveaux de sérotonine sont déséquilibrés, cela peut entraîner des comportements impulsifs, agressifs ou anxieux chez les chiens. Par exemple, une diminution de la sérotonine peut être associée à des comportements tels que l’hyperactivité, l’agressivité envers les autres chiens ou les humains, ainsi que des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) comme le léchage excessif ou le grattage.

D’autre part, une augmentation des niveaux de sérotonine peut favoriser un comportement plus calme, moins réactif et plus équilibré. Des études ont montré que des niveaux adéquats de sérotonine peuvent contribuer à la socialisation, à la tolérance envers d’autres animaux et à une meilleure gestion du stress chez les chiens.

Il est important de noter que les niveaux de sérotonine ne sont pas uniquement influencés par les hormones sexuelles, mais aussi par des facteurs environnementaux, génétiques et alimentaires. Par exemple, une alimentation équilibrée et riche en tryptophane, un acide aminé précurseur de la sérotonine, peut aider à maintenir des niveaux sains de ce neurotransmetteur.

La Puberté Chez le Chien - L'Adolescence Canine & « La Crise d'Identité »

La période de puberté, qui s’étend généralement de 6 à 12 mois, peut être comparée à la crise d’adolescence chez les humains. Durant cette période, les chiots mâles et femelles subissent des changements comportementaux majeurs, marqués par une rupture du lien d’attachement et l’acquisition du contrôle des conduites sexuelles et spatiales. Ces transformations peuvent conduire à des comportements désobéissants, voire agressifs, qui nécessitent une gestion appropriée de la part des propriétaires.

Vers l'Âge Adulte : Maturité et Nouveaux Défis

L’entrée dans l’âge adulte, qui survient généralement entre 18 et 24 mois, voire plus tard pour certaines grandes races, marque la maturité sociale, comportementale et hormonale du chien. Cette transition peut être délicate, surtout pour les chiens qui ont acquis un rang social élevé au sein de leur meute familiale pendant leur adolescence. Les comportements agressifs peuvent se manifester, souvent en réaction à des défis perçus à leur autorité.

Il est de première instance de faire comprendre à tous maîtres de chien que la première année de vie du chien est la plus importante pour son devenir.

Il s’agit de l’année où la croissance et les bouleversements sont les plus fulgurants, et la période névralgique de l’adolescence doit être grandement considérée pour la réussite des apprentissages.

L’accompagnement auprès d’un éducateur comportementaliste canin permettra de mettre en oeuvre le Cani-Civisme et prévenir ainsi tous débordement.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez notre Formation Au Métier Éducateur Canin Comportementaliste en Centre 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire